Le vinyle et le textile : un mariage parfait !

Longtemps considéré comme une technique à rabais peu efficace, le transfert à chaud de vinyle sur des vêtements connaît dernièrement un regain de popularité. La technologie aidant, la fiabilité et la flexibilité des produits de vinyle répondent aux besoins d’une clientèle toujours en quête d’originalité.

Présent depuis plusieurs décennies sur le marché, le transfert à chaud consiste, comme son nom l’indique, à transférer une image ou une forme préalablement découpée sur une pièce de vêtement à l’aide d’une presse à chaud.  La technique n’est pas sans rappeler le transfert à chaud sur t-shirt à l’aide de papier transfert. En fait, il s’agit presque de la même chose. On utilise une imprimante pour produire le dessin, on découpe et on applique sur le vêtement. La grande différence réside dans le matériel utilisé. Pour le transfert par papier, on produit une image sur un papier conçu pour transférer l’image sur le vêtement. Avec le vinyle, on utilise des imprimantes plus spécialisées et évidement du vinyle !

Il y a quelques années, l’impression par vinyle donnait des images d’une netteté éblouissante, mais d’une durabilité questionnable. En peu de temps, l’image souffrait rapidement de son passage à la laveuse et des craquements apparaissaient çà et là.  De plus, en raison de son épaisseur et de sa rigidité, les clients avaient souvent l’impression de porter un gros rectangle en trois dimensions sur eux !

Toutefois, avec le développement de la technologie, les imprimantes et les médias se sont raffinés. Aujourd’hui, on retrouve sur le marché des vinyles ultra minces qui font oublier les inconvénients de leurs encombrants prédécesseurs. Mais là où le vinyle se distingue, c’est dans sa capacité à offrir différentes textures et rendus. Des motifs scintillants multicolores, réflectifs ou encore réagissant à la noirceur font du vinyle un choix idéal pour quiconque cherche un chandail original.

Économique et simple à utiliser, le transfert à chaud sur vinyle s’applique très bien à quiconque voudrait ajouter du lettrage sur un t-shirt. De plus, les événements comme Halloween et les festivals d’été donnent bien des prétextes pour s’afficher avec des vêtements qui s’animent en soirée. Pour plus d’informations sur les différentes possibilités qui s’offrent à vous, n’hésitez pas à communiquer avec l’équipe de monchandail.com.

Pourquoi l'impression numérique ?

Monchandail.com propose à sa clientèle un service d’impression numérique personnalisé. À la différence de la plupart des ateliers d’imprimerie qui utilisent des procédés d’impressions traditionnels telle que la sérigraphie, Monchandail.com met à profit les toutes nouvelles percées technologiques afin de produire des vêtements à votre image sans contrainte de quantité et sans limite de couleurs.

Mais en quoi l’impression numérique est si intéressante pour le consommateur et en quoi consiste t-elle ?  La définition simplifiée de l’impression numérique serait : « on appuie sur le bouton et l’imprimante fait le boulot ». C’est aussi simple que cela ! ou presque...  En fait, l’impression numérique nécessite un fichier informatique que l’ordinateur peut lire et transmettre à l’imprimante.  Il ne reste plus à l'utilisateur qu'à installer le chandail sur l'imprimante et de démarrer le travail. À l’opposée, la sérigraphie utilise les ordinateurs comme outil de réalisation des différentes phases qui seront nécessaires à l’impression de votre chandail. Pour arriver au produit fini, la sérigraphie nécessite un temps de préparation relativement long, d'où l'ajout de frais de montage sur votre facture. Comme l’Impression numérique nécessite peu de préparation, elle est idéale pour imprimer de petites quantités de chandails. Vous avez besoins de deux chandails avec le même motif, mais en ajoutant peut-être un simple mot pour les différencier ? L’impression numérique le fait en un tour de main. Quant à la sérigraphie, la même commande nécessiterait deux aménagements distincts, impliquant plus de temps de préparation et une facture plus salée.

En fait, si la qualité est au rendez-vous pour les deux types d’impression, le numérique l’emporte aisément lorsqu’il s’agit de petites quantités, tandis que la sérigraphie, une fois tous les préparatifs terminées, telle une énorme locomotive, demeure la reine incontestée des tirages à plusieurs centaines d'exemplaires.

 

Primée à maintes reprises par le SGIA, un regroupement américain qui se veut le porte-parole de l'industrie de l'imprimerie, la Freejet 330tx de l'entreprise Omniprint international constitue une des imprimantes les plus performantes sur le marché de l’impression personnalisée. À monchandail.com, nous sommes très fiers d’utiliser une machine qui saura rendre justice à tous vos projets d’impression, aussi complexes qu’ils soient.

Si vous avez des questions sur l'impression numérique ou sur la faisabilité de votre idée, n'hésitez pas à communiquer avec nous.